FASCIAPULSOLOGIE

Avec son toucher doux et enveloppant, la fasciapulsologie dénoue les tensions inscrites dans la mémoire cellulaire et apaise les douleurs physiques.

Illustration-faciapulsologie-celine-marty

Qu’est ce que la fasciapulsologie ?

C’est une technique thérapeutique manuelle qui vise à libérer la mémoire traumatique du corps et de l’esprit. Le fasciapulsologue détend les tissus en leur redonnant un mouvement naturel, et en améliorant la circulation du sang. Ni massage ni manipulation, la fasciapulsologie s’apparente plutôt à un « toucher intérieur ».

Comment se déroule une séance ?

La séance débute par un temps de parole qui peut se poursuivre pendant la séance de fasciapulsologie.

A quelle fréquence ?

Pour une première fois il est recommandé de faire 2 séances à 3 semaines d’intervalle.

Quels sont les bienfaits ?

Cette méthode douce peut soulager,
Douleurs musculaires, articulaires : maux de dos, lumbagos, névralgies, tendinites, entorses, contractures musculaires.
Troubles fonctionnels : trouble du sommeil, maux de tête, trouble digestif, respiratoire, problème gynécologique.
Troubles du comportement d’origine émotionnelle : stress, nervosité, dépression, peurs, oppression, fatigue mentale, angoisse.

Pour aller plus loin :

Qu’est-ce que le fascia ?

Il s’agit d’une fine enveloppe qui protège et soutient l’ensemble de nos organes, de nos muscles et de nos viscères ; elle est très sensible au stress physique et psychologique. Les fascias sont très sensibles à toutes formes d’agression physique ou psychologique. Lors d’un stress le fascia se rétracte, se crispe. Il est fréquent que ces tensions s’installent et perturbent l’équilibre général de l’organisme. Par l’intermédiaire de cette véritable mémoire corporelle, les chocs physiques ou psychologique restent inscrits dans notre corps, à notre insu. Une fragilité s’installe et permet à des pathologies plus sérieuses de se développer.

Qu’est-ce que la pulsologie ? 

Technique de toucher qui permet de capter le pouls artériel – Le sang ne circule pas de la même façon dans une zone saine que dans une zone lésée, où son flux est entravé (ralenti, saccadé, bloqué…).

Céline Marty a été formée à la Fasciapulsologie selon la méthode Christian Carini et a obtenu son diplôme en 2014.